les trois ordres Index du Forum
les trois ordres Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

spiritualité laïque

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les trois ordres Index du Forum -> chemins quotidiens, chemins de transcendance -> Philosophie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Dim 9 Sep - 18:01 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

en surfant sur le net, je constate avec plaisir que je ne suis pas le premier à promouvoir une spiritualité laïque, débarassé de la tutelle des religions: http://fr.wikipedia.org/wiki/Spiritualite
la spiritualité, en tant qu'elle est le domaine de l'amour, n'est pas l'exclusivité des religions, mais le propre de l'humain. Elle fait exister le "nous"  quand elle relie, dans un "je t'aime", une première personne à une seconde. Elle s'exprime toujours à la première personne, et, pour cela, ne peut faire l'objet d'une étude objective; autrement dit, je ne peux parler que de "ma" spiritualité et non de la spiritualité en général.
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Sep - 18:01 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Lun 17 Sep - 13:07 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

je continue ma quête de spîritualité laïque avec http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Comte-Sponville qui m'ouvre évidemment des horizons, puisque Comte Sponville distingue 4 ordres qui, à mon avis, peuvent aisément et sans erreur, se réduire aux 3 classiques corps-pensée-âme ou économie-politique-éthique! quant à la question qui suit qui est de savoir s'il convient d'y rajouter l'ordre divin, la bible et beaucoup d'écrits y répondent en affirmant: "dieu est amour", ce qui revient à dire que dieu est le fondement du 3éme ordre, l'éthique. j'aimerais tellement organiser des débats autour de ce qui me semble aujourd'hui être une évidence, et ce d'autant plus que je trouve ces idées chez des prédécesseurs (marqués ou non du sceau de la foi!!!) comme Comte Sponville; cordialement jfvernay
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Jean-Yves


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 7
Localisation: var

MessagePosté le: Ven 12 Oct - 00:04 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

Bonjour,

Je m'intéresse à la spiritualité laïque depuis quelques années, car je pense qu'elle est la notion qui correspond à l'approche d'une vie "spirituelle"(ou intérieure, et qui amène l'épanouissement des hommes à tous les niveaux) sans croyance préétablie. A mon sens, les croyances que l'on peut adopter sans les avoir éprouver jusqu'au plus profond de soi sont d'ailleurs un handicap. Voilà, dans ma vision ce n'est pas plus compliqué que celà.
On peut d'ailleurs se demander si dans la bible, par exemple, il n'y a pas un problème de traduction ou d'interprétation lorsque le christ dit (ou dirait): "Croyez en moi et vous serez sauvés!" Car en réalité qui peut honnêtement croire une chose ou une autre sans l'avoir expérimentée lui même???
Le Christ vivait probablement sa réalité de réalisation spirituelle sans idée d'une religion qui enferme.... Peut-être, d'une certaine façon, était-il un laïque...

Au plaisir de vous lire

Amitié 
_________________
Jean-Yves


Revenir en haut
MSN
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Ven 12 Oct - 11:25 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

vous faites partie de ces gens qui "m'interpellent" comme on dit, parce que vous vivez quelque chose d'absolument inimaginable pour moi, à savoir vous avez grandi en dehors de toute religion. Moi j'ai "têté" la religion catholique au sein maternel (plus! maman m'en parlait alors même que j'étais encore dans son sein!), et, après un petit détour, je m'y suis plongé à fond en devenant un prêtre de l'église catholique! votre rencontre m'interpelle et, par le fait, me rassure puisque elle démontre que ce chemin de "spiritualité laïque" que je suis désormais n'est pas un chemin réservé et qu'on y rencontre des gens venant d'horizons divers!
pour poursuivre votre réflexion, je pense que tout humain naît à l'intérieur d'une croyance ou d'une culture ou d'une idéologie, bref, à l'intérieur d'un système de représentations du monde et de la réalité qui lui est transmis par ses parents consciemment ou non! moi, c'était le "système catho" qui est beaucoup plus qu'une croyance donc!
je pense ensuite que ce système permet à l'humain de grandir en lui donnant le cadre nécessaire, son "chez lui" sans lequel il serait perdu (cf. les enfants sauvages ou même les enfants issus de la génération "il est interdit d'interdire!"): j'ai ainsi grandi dans le système catho, et, après un peit passage à vide, j'en suis même devenu un représentatn "éminent", prêtre bien connu et reconnu localement.
je pense enfin que tout humain est appelé, pour grandir encore et prendre sa vraie stature d'humain universel, à remettre en question le système dans lequel il est né et a grandi et dans lequel il est aussi enfermé, prisonnier! de même il faut avoir un chez-soi pour grandir, mais si l'on en sort pas, ce "chez-soi" devient une prison! c'est ainsi que je suis sorti dans de grandes souffrances, comme si je naissais une deuxième fois, non plus du sein maternel, mais de l'église et du "système catho", il y a 6 ans! C'est ainsi que jésus qui était au départ un juif pratiquant comme ses parents a été amené à remettre le "système juif" en question! pour lui ça a été encore plus difficile puisqu'il en est mort (son entourage n'a pas supporté, alors quele mien a fni par l'admettre... mais il est vrai que je vis au 20ème siècle!).
voilà mon histoire et la théorie qui me permet de la relire! peut-être peut-elle vous servir aussi à relire la vôtre, car c'est bien de cela qu'il s'agit, donner un sens à ce que nous vivons... même face à la mort!
cordialement jfvernay
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Jean-Yves


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 7
Localisation: var

MessagePosté le: Ven 12 Oct - 16:01 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

Bonjour,

Je suis tout à fait en phase avec ce que vous dites ici. Il est sans doute nécessaire d'avoir une stucture pour pouvoir "grandir" mais il arrive un moment où celle-ci devient comme un vêtement trop étroit. De nombreux enseignements évoquent cet aspect, et peut-être cela vous interessera-t-il que je vous en parle. Il y a l'analogie du radeau: Le bouddha dit que l'on utilise les enseignements spirituels comme on se servirait d'un radeau pour traverser une rivière; une fois sur l'autre rive, on ne prend pas le radeau sur notre dos pour continuer le chemin, il n'est plus utile et constituerait une entrave. De la même façon, dans une autre tradition, Shankara nous dit que l'on untilise les enseignements spirituels pour dépasser cette ignorance de la réalité totale de l'existence comme on se servirait d'une épine pour retirer une autre épine de notre chair; une fois cell-ci retirée... on les jette toute les deux. 

J'ai écrit un roman (qui je l'espère, sera un jour édité) qui évoque justement cet aspect, je cite le passage :

"Après quelques instants de réflexion, Jimmy reprit :
“Il n’y a rien de blâmable dans l’enseignement transmis par tes parents ! La structure éducative est nécessaire même si elle implique de s’en libérer un jour. Tout comme le nid est indispensable pour accueillir l’oisillon qui vient de naître, et cela, même s’il devient inutile lorsque celui-ci a pris son envol…” 
Je fus surpris par cette dernière remarque, moi qui portais une vision critique sur cet enseignement que Maria disait avoir reçu. Visiblement, Jimmy voyait la perfection en toute chose. Il me fallut de nombreuses années pour comprendre comment une telle perception de la réalité pouvait s’avérer plausible."

J'ai appelé ce roman " Le voyage de l'albatros", la première partie est accessible à partir de mon blog. 

Amitié et au plaisir de communiquer...

Jean-Yves

_________________
Jean-Yves


Revenir en haut
MSN
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Ven 12 Oct - 19:23 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

bien d'accord avec les images des vêtements ou du radeau, confirmation s'il en était besoin que les idées fortes se retrouvent dans toutes les sagesses... fortes et difficiles à mettre en application tant notre pesanteur qui nous permet de prendre notre élan nous ramène toujours au sol! à bientôt et merci de me communiquer votre blog
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Jean-Yves


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 7
Localisation: var

MessagePosté le: Ven 12 Oct - 19:38 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

Suite à votre demande voici mon blog : http://spi.laique.over-blog.com/

Amicalement
_________________
Jean-Yves


Revenir en haut
MSN
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Sam 13 Oct - 19:01 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

j'apprends par ailleurs que tu as adhéré à "la méditation transcendentale", secte redoutée s'il en est, et je comprends mieux ta parole: toi aussi tu as échappé à ce qui un moment t'a aidé! ce qui est étonnant n'est donc plus comment quelqu'un, étranger à toute religion (ou secte), peut cheminer vers la spiritualité (sous-entendue laïque puisque nous sommes dans un état laïc), mais bien comment un adepte de la "méditation transcendentale" a pu "s'en échapper"! quant à moi, c'est le sujet de mon 3ème et dernier livre "bienheureuse faute" dans lequel je relate cette "escapade" hors du système catho dans lequel j'ai été plongé dès ma conception! je te l'envoie si tu le veux et me donne ton adresse! cordialement jf
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Jean-Yves


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 7
Localisation: var

MessagePosté le: Dim 14 Oct - 07:14 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

Bonjour,

Je n'ai pas la même vision que toi à ce sujet. Il est vrai que j'ai quitté la méditation transcendantale, mais l'image que visiblement tu t'en fais ne correspond pas à la réalité. J' ai pratiqué cette technique durant plus de vingt ans, j'ai été très proche de ce mouvement j'usqu'à en fréquenter les leaders, et je ne vois pas ce qui suscite une telle crainte. Si ce n'est peut-être que les gens ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas, de ce qu'ils ne comprennent pas. Pour cette organisation, il est bon de savoir qu'il ne s'agit rien d'autre que d'une école de Yoga, et que l'on a pas essayé de me retenir lorsque je l'ai quittée il y a quelques années; j'éprouve encore à ce jour une gratitude pour tout ce que cela m'a apporté. Le fait de penser par moi-même par-exemple...
Il est vrai que des écoles de ce type retire à l'église son monopole sur la spiritualité et ainsi provoque de sa part une levée de boucliers. Je comprends ton attitude, car les prêtes sont généralement conditionnés pour se défendre contre ce que l'on appelle les sectes. Mais il ne faut pas oublier que certaines d'entre elles soutiennent la vie.
Quand on voit comment le Christ a été acceuilli lorsqu'il a amené une vision qui dérangeait, il y a lieu de se poser des questions sur ce que l'on comprend pas avant de se défendre... car dans ce cas là, la défense est une attaque.

Mais mon intention n'est évidement pas d'amener un débat, je donne mon point de vue sur ce sujet car tu l'as soulevé...

Bien à toi...

Jean-Yves
_________________
Jean-Yves


Revenir en haut
MSN
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Lun 15 Oct - 20:10 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

tu as raison de défendre "ta famille" spirituelle... qui aurait pu dans le même temps devenir ta prison spirituelle, conformément à ce que nous avons déjà débattu; il est vrai que l'église catholique a tendance a nommé "dérive sectaire" tout ce qu'elle refuse de voir dans son miroir; les psy appellent ça la défense par projection, sur la cour de récré cà se dit: "c'est celui qui le dit qui l'est! bien fait!".
trêve de plaisanteries je suis é"tonné d'apprendre l'ouverture de ce mouvement, ... ou ta tolérance! je suis moi-même beaucoup plus sévère vis-à-vis de l'église qui, comme pour toi la méditation transcendentale" m'a aidé à grandir, mais que je trouve vraiment sectaire, enfermée dans ses certitudes, ses révélations, son infaillibilité pontificale et son "hors de l'église, pas de salut!"
je trouve au contraire intéressant et réconfortant que nous puissions nous rejoindre venant d'horizons aussi éloignés, voire opposés! c'est la preuve que la spiritualité est le propre de l'homme, même si nos façons de nous exprimer gardent la trace de cette opposition! là où tu parles de bonheur, d'épanouissement, de recherche de soi, je parle plus volontiers de joie, de recherche de la vérité, de souffrance, d'exigence, d'honnêteté,et surtout d'amour! où tu insistes sur l'immanence, la bonté qui est au fond de tout humain, j'insisterais davantage sur la transcendance, l'inatteignable, l'intouchable, l'indépassable amour que nous ne pouvons qu'effleurer ou entrevoir sous peine de mourir... d'amour, au milieu de nos grisailles qutodoennes pleines d'intérêt de complaisance et de magouilles, de non-dits trop bien dits, et de sous-entendus trop bien entendus. je viens à dieu par le désespoir comme kierkegard (quoique je ne sais pas s'il est arrivé à lui) et toi, tu viens à lui par la beauté et l'enthousiasme: les deux démarches sont sans doute complémentaires, et selon notre histoire nous empruntons tantôt l'une tantôt l'autre de ces voies; bon je vais me reposer de la journée; j'ai eu l'occasion de parler de spiritualité avec des ex-collègues prêtres et ça m'a fait du bien: la spiritualité n'est pas laïque ou pas, la spiritualité est le propre de l'humain, note capacité à l'amour. bonne soirée. jf
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Jean-Yves


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 7
Localisation: var

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 18:54 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

Bonjour Jean-François, bonjour à tous,

Merci beaucoup pour ta réponse. Je te donne ci-dessous une vision de la spiritualité laïque telle que je la conçois :

Celui qui prononce l’expression : "Spiritualité Laïque" dit en premier le mot : "Spiritualité" mais ici je ne vais pas trop m’étendre sur ce terme, d’autant plus que c’est sans doute à chacun d’en trouver le sens au fond de lui ; et cela même si les échanges de points de vue sont une aide qui permet à notre fibre intérieure de résonner par les propos de l’autre et ainsi de se faire connaître.
Cette confiance en cette réalité présente en chacun écarte l’idée d’inculquer une croyance, une idée, et ainsi d’affirmer : "c’est vrai !" ou "c’est faux !" (et cela même si l’on est intimement convaincu) mais incite plutôt de dire : je ressens que c’est vrai, je ressens que c’est faux ; qu’est-ce que tu en penses, qu’est-ce que tu ressens ? Et ainsi de rester ouvert à l’autre dans sa différence et dans sa liberté.   
 

Et ici s’exprime cette laïcité !

Cette "non croyance", ce "non dogme" laisse libre et en ce sens la spiritualité laïque ne pourrait devenir une expression figée, une bannière qui dirait : "Ici est la vérité !". Car si tel était le cas, elle ne serait plus laïque et ne s’appuierait plus sur la capacité de chacun à trouver au fond de lui.
 

Dans cette approche, il ne s’agit donc pas de s’appuyer sur ce que disent les uns ou les autres, sur un écrit quel qu’il soit (même ancien), ou même sur les dires et expressions des différents maîtres qui ont marqués l’histoire.
Toutefois, ceux-ci (les références extérieures), sans être un appui, peuvent s’avérer de précieuses sources d’inspiration, de conseils pratiques et d’expressions qui peuvent nous aider à nous retrouver nous-mêmes, aider notre réalité intime à se reconnaître, et finalement à devenir toujours plus heureux.
Pourtant, il n’est pas utile ni même constructif de se tourner sur notre passé avec aigreur et de critiquer les anciens schémas ; il est sans doute préférable de regarder devant soi, d’aller de l’avant et de laisser disparaître les affres du passé. 
 

Il n’est pas indispensable que dans cette recherche nous trouvions les mêmes vérités, que nous arrivions au même point de vue, car il semble probable que même si nos chemins se ressemblent, ils puissent aussi montrer des divergences. De la même façon que les feuilles des arbres, souples et fragiles, ne condamnent pas la dureté du tronc qui les porte, nous pouvons comprendre que les différences ou divergences d’opinion sont une richesse. Loin de constituer un handicap, elles peuvent devenir un moyen pour s’approfondir et se remettre en question.
Elles sont autant de points de vue sur une même montagne et qui sait si l’écoute et l’acceptation de la différence ne pourraient nous amener à une vision plus englobante. 

A bientôt et au plaisir de communiquer 
_________________
Jean-Yves


Revenir en haut
MSN
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 12:20 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

Jean-Yves a écrit:
tu écris: "Celui qui prononce l’expression : "Spiritualité Laïque" dit en premier le mot : "Spiritualité" mais ici je ne vais pas trop m’étendre sur ce terme, d’autant plus que c’est sans doute à chacun d’en trouver le sens au fond de lui ;" sur ce point évidemment je ne peux être d'accord, puisque c'est uniquement en échangeant sur des mots que nous, les humains, échangeons sur des idées... et non en parlant de vibrations intérieures ou autres; d'ailleurs, je préfère quant à moi le terme plus classique d'émotion.

tu écris encore: "Cette confiance en cette réalité présente en chacun écarte l’idée d’inculquer une croyance, une idée, et ainsi d’affirmer : "c’est vrai !" ou "c’est faux !" (et cela même si l’on est intimement convaincu) mais incite plutôt de dire : je ressens que c’est vrai, je ressens que c’est faux ; ...". Même réaction de ma part: je n'ai aucunement le projet d'inculquer quoi que ce soit, mais d'avancer avec d'autres vers des idées plus vraies, non pas parce que nous les ressentons vraies, mais parce que après multiples échanges d'argumentations, il m'apparait que cette idée est plus vraie qu'une autre, et que je l'adopte, à ce stade de ma réflexion et de mon avancée. Je ne dis pas qu'elle est vraie absolument, je dis que actuellement, je la tiens pour vraie.... jusqu'à ce que d'autres arguments me convainquent de la remplacer par une autre plus vraie... et non pas jusqu'à ce que je ressente quelque chose!


tu éris encore: "Cette "non croyance", ce "non dogme" laisse libre et en ce sens la spiritualité laïque ne pourrait devenir une expression figée, une bannière qui dirait : "Ici est la vérité !". Car si tel était le cas, elle ne serait plus laïque et ne s’appuierait plus sur la capacité de chacun à trouver au fond de lui." Là encore, il est bien évident que personne ne peut prétendre avoir la vérité ou l'imposer à d'autres, mais chacun peut dire voilà où j'en suis de ma recherche et rendre compte raisonnablement et humblement de cette conviction qu'il assume comme sienne!


tu écris: "Dans cette approche, il ne s’agit donc pas de s’appuyer sur ce que disent les uns ou les autres, sur un écrit quel qu’il soit (même ancien), ou même sur les dires et expressions des différents maîtres qui ont marqués l’histoire...." Bien au contraire, je ne suis que ce que les anciens m'ont transmis et je revendique leur héritage et je tente de l'assimiler, sans le répéter comme un perroquet. Sans eux, j'ai bien conscience que je serais encore un homo sapiens, ceci dit sans aucun mépris pour ce lointain ancêtre qui a assumé sans doute très durement son rôle à l'heure qui était la sienne!

tu écris: "aider notre réalité intime à se reconnaître, et finalement à devenir toujours plus heureux." tu sais ce que je pense de "ma réalité intime" en dehors de ce que j'en dis et de ce que j'en fais (mes engagements, mes pensées etc.), elle n'existe guère qu'en imagination! quant au bonheur, j'ai déjà dit par ailleurs que c'est un concept bourgeois et inconscient qui me fait honte encore parfois, mais de moins en moins souvent, alors que j'admets bien volontiers que le plaisir puisse parfois me faire plaisir.

tu écris: "Pourtant, il n’est pas utile ni même constructif de se tourner sur notre passé avec aigreur et de critiquer les anciens schémas ; il est sans doute préférable de regarder devant soi, d’aller de l’avant et de laisser disparaître les affres du passé." là dessus, j'ai suivi une psychanalyse et je suis persuadé que nul ne peut marcher de l'avant sans voir peu ou prou régler ses comptes avec son passé! 


tu écris: "Il n’est pas indispensable que dans cette recherche nous trouvions les mêmes vérités, que nous arrivions au même point de vue, car il semble probable que même si nos chemins se ressemblent, ils puissent aussi montrer des divergences. De la même façon que les feuilles des arbres, souples et fragiles, ne condamnent pas la dureté du tronc qui les porte, nous pouvons comprendre que les différences ou divergences d’opinion sont une richesse. Loin de constituer un handicap, elles peuvent devenir un moyen pour s’approfondir et se remettre en question.
Elles sont autant de points de vue sur une même montagne et qui sait si l’écoute et l’acceptation de la différence ne pourraient nous amener à une vision plus englobante." là aussi je suis en un sens d'accord et pourtant cette affirmation me rend mal à l'aise. n effet j'ai besoin quant à moi de vis-à-vis qui ont des convictions et qui les défendent, non pour m'endoctriner mais pour me faire avancer, me remettre en question etc.

cordialement et partiellement d'accord avec toi, dans la mesure exacte où tes propos sont tempérés, souples et dociles au vent comme les feuilles des arbres et non comme le tronc; jfvernay


_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Jean-Yves


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 7
Localisation: var

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 10:06 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

jfvernay a écrit:
Jean-Yves a écrit:
cordialement et partiellement d'accord avec toi, dans la mesure exacte où tes propos sont tempérés, souples et dociles au vent comme les feuilles des arbres et non comme le tronc; jfvernay







De même, merci pour cette réponse...
A bientôt Jean-François
_________________
Jean-Yves


Revenir en haut
MSN
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Ven 14 Déc - 15:28 (2007)    Sujet du message: spiritualité laïque Répondre en citant

je dis ailleurs que la tolérance est une vertu capitale, celle d'accepter les idées, les manières, les coutumes des autres... même quand ils sont autres! j'admets donc tout à fait tes idées, même si je les relativise.
en fait, si je veux être honnête (ce que je suppose, mais ce qui nécessite ma vigilance de chaque instant!), je dois reconnaître que je préfère la lucidité à l'éveil, l'héritage des lumières à celui des sagesses d'ailleurs, mon costume d'occidental moyen du 21ème siècle même étriqué, plutôt qu'un costume d'emprunt fut-il oriental! comme toi, je suis certain (ou du moins je veux croire) qu'ils mènent tous au même "but", mais, et c'est là notre différence (notre différent?), je suis plus que certain que je perdrai moins de temps à continuer la route sur laquelle m'ont mis mes origines, au lieu de rebrousser chemin (chose pratiquement impossible) pour en prendre une autre. Voilà donc la raison honnête de mon entreprise de démolition qui n'en était pas une. Excuse donc mon emportement sachant d'où il vient
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:55 (2018)    Sujet du message: spiritualité laïque

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les trois ordres Index du Forum -> chemins quotidiens, chemins de transcendance -> Philosophie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com