les trois ordres Index du Forum
les trois ordres Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

solitude, rites, communion

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les trois ordres Index du Forum -> chemins quotidiens, chemins de transcendance -> Proposition de débats
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JYvesLET


Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2007
Messages: 1
Localisation: rennes

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 11:43 (2007)    Sujet du message: solitude, rites, communion Répondre en citant

Bonjour,

Comte Sponville  a décrit sa démarche spirituelle dans plusieurs ouvrages. Celle-ci se rapproche des philosophies inspirées par Tchouang-Tseu, Krishnamurti, par ex. 

Il évoque  des rites laïques.

Certains sont  parfois un peu "pauvres" comme des cérémonies bâclées dans un coin de cimetière. 

La démarche spirituelle est l'affaire d'une vie: elle est souvent solitaire et pourtant nous sommes nombreux à  ressentir  un besoin de rites, surtout dans les moments de transition, les séparations, les enterrements, ..

Entre solitude et communion. Comment éviter les écueils ?

Spiritualité laïque, rites, communauté : voilà mes interrogations.

JYves LET


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Sep - 11:43 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 35

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 12:03 (2007)    Sujet du message: solitude, rites, communion Répondre en citant

JYvesLET a écrit:
Certains sont  parfois un peu "pauvres" comme des cérémonies bâclées dans un coin de cimetière.
 

La démarche spirituelle est l'affaire d'une vie: elle est souvent solitaire et pourtant nous sommes nombreux à  ressentir  un besoin de rites, surtout dans les moments de transition, les séparations, les enterrements, ..

Entre solitude et communion. Comment éviter les écueils ?

Spiritualité laïque, rites, communauté : voilà mes interrogations.

JYves LET

bonjour et merci de participer à ce forum, j'apprécie les précurseurs et tous ceux qui nous ont précédés sur ce chemin de notre humanité, marqués ou non du sceau de la foi, mais certainement marqués du sceau de l'amour, car "dieu est amour", ou, autrement dit, la spiritualité est cette capacité inscrite en chaque humain d'aimer, capacité qui doit être actualisée, fertilisée par l'amour reçu des autres, sous peine de rester stérile.
je conteste cependant le fait qu'une cérémonie soit forcément baclée dans un coin de cimetière! en effet il m'arrive souvent (il ya 15 jours encore) de célébrer dans un coin de cimetière pour des personnes qui ont affirmé leur volonté de "ne pas passer par une église", et je vous assure que ces célébrations ne sont pas plus "baclées" que les autres! pourquoi? simplement parce que, encore une fois, la spiritualité c'est l'amour, et que la qualité d'une célébration, qui n'est que l'affleurement de la spiritualité dans des circonstances particulières, tient donc uniquement à la vérité de l'amour des personnes qui sont présentes: il est donc des cerémonies somptueuses, dignes des commentaires de léon zitrone, qui n'ont pas valu grand chose pour la bonne et simple raison que ceux qui y participaient n'avaient que le but se s'y montrer.
quant aux rites, comme je l'ai dit, je pense que c'est la parole, le "je t'aime" qui accompagne l'échange d'un baiser ou l'offrande de fleurs; l'important est l'acte d'amour, mais, sans parole, l'amour meurt. l'aspect communautaire est important puisque l'amour crée justement le miracle du "nous": évidemment l'amour met forcément en jeu une communauté où chacun est "je" pour lui-même. bon dimanche et à bientôt jfvernay


Revenir en haut
sandrine42000


Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 16
Localisation: saint etienne

MessagePosté le: Mar 18 Sep - 14:06 (2007)    Sujet du message: solitude, rites, communion Répondre en citant

"tient donc uniquement à la vérité de l'amour des personnes qui sont présentes: il est donc des cerémonies somptueuses, dignes des commentaires de léon zitrone, qui n'ont pas valu grand chose pour la bonne et simple raison que ceux qui y participaient n'avaient que le but se s'y montrer."je suis entierement d'accord avec vous, pourtant, il est vrai, que l'orsqu'on enterre quelqu'un que l'on a aimé et que personne ne se presente a l'enterrement, cela me fait mal au coeur...car, je me dit cette personne a donné de son temps(entre autre) pour les autre et personne n'est la!!!!(se fut le cas pour ma grand mere, j'avais 14 ans et nous étions 7!!je trouve cela encore plus triste...je pense en effet, que si je devais mourir , ne pas vouloir des personne qui ne sont la que pour "s'afficher"mais j'aimerais quand meme avoir un enterrement avec un min de presence...je ne sais pas si je m'exprime correctement...enfin, j'essaye... Wink voila, en esperant que quelqu'un m'a comprise...

Revenir en haut
MSN
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 18:33 (2007)    Sujet du message: solitude, rites, communion Répondre en citant

je suis d'accord avec toi Sandrine, un enterrement sans personne est certainement la chose la plus triste au monde, car rien ne raccroche plus le défunt au monde des vivants, c'est comme s'il n'avait jamais existé: en effet seul l'amour fait que la personne reste vivante dans ceux qui l'aiment et qu'il a aimés.
cependant, pour moi, j'aimerais mieux n'avoir que les employés des pompes funèbres (lesquels ne sont pas si endurcis qu'on le prétend et je les connais mieux que quiconque pour les avoir fréquentés et les fréquenter encore!), qu'une assemblée de guignols qui viennent se montrer. les employés n'auraient qu'une petite pensée, mais, au moins, cette pensée serait vraie, humaine! de même j'aimerais mieux leurs paroles simples et courtes que les discours grandiloquents et autosatisfaits d'un curé fonctionnaire. jf
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
sandrine42000


Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 16
Localisation: saint etienne

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 10:59 (2007)    Sujet du message: solitude, rites, communion Répondre en citant

jfvernay a écrit:
je suis d'accord avec toi Sandrine, un enterrement sans personne est certainement la chose la plus triste au monde, car rien ne raccroche plus le défunt au monde des vivants, c'est comme s'il n'avait jamais existé: en effet seul l'amour fait que la personne reste vivante dans ceux qui l'aiment et qu'il a aimés.
cependant, pour moi, j'aimerais mieux n'avoir que les employés des pompes funèbres (lesquels ne sont pas si endurcis qu'on le prétend et je les connais mieux que quiconque pour les avoir fréquentés et les fréquenter encore!), qu'une assemblée de guignols qui viennent se montrer. les employés n'auraient qu'une petite pensée, mais, au moins, cette pensée serait vraie, humaine! de même j'aimerais mieux leurs paroles simples et courtes que les discours grandiloquents et autosatisfaits d'un curé fonctionnaire. jf
tout a fait d'accord!moi meme je connaissais une personne travaillant pour les pompes funebres, et il n'était absolument pas comme le stéréotype infligé par la société!!!ne me parler pas des curés, car certain se sont bien moqué de nous!!!En effet, cela fesait un an que ma grd mere était décédé, et mes parents avaient fait dire une messe, car, ma grd mere connaissait bien le curé!(meme tres bien !puisqu'il passait a son domicile!!(ma grd mere donnait bcp d'argent pour eglise, car tres croyante)et bien, personne n'est venu pour dire la messe!!apart une femme pas du tout au courant qui a fait une messe improvisé...mais, le cheque de mes parents a été retiré de SUITE, et aucun mot d'excuse? rien!
D'ailleur , je suis totalement contre le fait d'aller dans une ceremonie quel quel soit "pour faire plaisir a d'autre"ou "parce que sa ne se fait pas de ne pas y aller..."
Lorsque je ne n'apprecie pas une personne (meme si, j'essuie des critiques par la suite!(ne suis pas aller au mariage d'une cousine pour qui je n'ai absolument aucune affinité et quelques grieffes!mais, je prefere resté moi meme, plutot que d'y aller et faire "semblant!!" comme beaucoup de personnes!!!)je n'y vais pas moi meme et je ne souhaiterais pas que l'on vienne a mon mariage , ou enterrement ...pour ces raisons...


Revenir en haut
MSN
jfvernay


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2007
Messages: 78

MessagePosté le: Mar 2 Oct - 13:39 (2007)    Sujet du message: solitude, rites, communion Répondre en citant

il me semble que l'honnêteté est une composante essentielle de la spiritualité, même si la vie nous oblige parfois à des compromis... il y en a qui deviennent des compromissions! jf
_________________
l'humain est spirituel ou n'est pas!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:50 (2019)    Sujet du message: solitude, rites, communion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les trois ordres Index du Forum -> chemins quotidiens, chemins de transcendance -> Proposition de débats Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com